La situation de l’Érythrée

Source :
Source : « Le Monde »

L’Erythrée est un petit pays, situé au bord de la mer rouge, entre le Soudan et l’Ethiopie.

Depuis l’indépendance, en 1993, le président Issayas Afeworki a transformé son pays en prison à ciel ouvert et semble n’avoir qu’une obsession : lever des troupes pour préparer une nouvelle guerre contre l’Ethiopie.

Quitte à imposer à son peuple un service militaire à durée indéterminée, lequel ressemble plutôt à un gigantesque camp de travail forcé.

Chaque mois, au risque de leur vie 5 000 personnes fuient le pays.

n17__6LCCUAi5ULoBlScyYZw6qdnZPMG-Udx3VjWKBk

Depuis 2009, dans leur fuite, 50.000 personnes sont passés par le Sinaï, 10.000 n’en sont pas revenus. Entre la frontière érythréenne et la première ville soudanaise, Kassala, un tiers des fugitifs sont enlevés par des trafiquants qui les monnayent, étape par étape, jusque dans le désert du Sinaï où les attendent les tortionnaires.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s