Accueil

Bienvenu sur le site officiel du documentaire
« Voyage en Barbarie »,
Prix Albert Londres 2015

Ce film documentaire réalisé par Delphine Deloget et Cécile Allegra, retrace le parcours de survivants de camps de tortures situés dans le nord-est du Sinaï, une région devenue le théâtre d’un gigantesque trafic d’êtres humains. Ces jeunes Érythréens fuyant la dictature y sont déportés et torturés jusqu’au paiement d’une rançon exorbitante.

voyage en barbarie

Ce site a été mis en place dans le but de promouvoir le documentaire « Voyage en Barbarie ». Il se veut également un outil pour mieux faire connaître le phénomène de la traite d’êtres humains dans la région du Sinaï. Aujourd’hui, cette traite s’étend à la Libye, au Soudan et au Yemen, et touche des dizaines de milliers de personnes fuyant la dictature (Erythrée), la guerre civile (Soudan, Sud-Soudan, Kordofan) ou le chaos (Somalie).

Pour poursuivre notre travail, nous continuons de recueillir des témoignages de survivants de camps de torture et de personnes rançonnées par les tortionnaires. Notre souhait, à terme, serait qu’une institution, nationale ou internationale, parvienne à ouvrir un dossier pour crime contre l’humanité pour enquêter plus à fond sur ce trafic d’une ampleur et d’une barbarie inédites.

Un mot des réalisatrices

A l’origine de ce projet, il y a d’abord un film, No London Today, et une année passée par Delphine au contact de ces clandestins qui, jour après jour, tentent de franchir la Manche pour rejoindre l’Angleterre : Delphine a été durablement marquée par sa rencontre avec la communauté érythréenne. D’origine italienne, Cécile a parcouru, notamment à Naples et à Rome, ces no man’s land où se retrouvent les migrants qui parviennent à franchir la Méditerrannée.

A l’origine de ce projet, il y a donc une rencontre, celle de deux réalisatrices qui se connaissent depuis longtemps, qui ont tourné séparément leurs propres films et qui se retrouvent, à un moment sur un point essentiel : l’absolue nécessité de faire ce film. Oui, nous croyons, sans prétention aucune, qu’il existe des films nécessaires, vitaux. Quand un sujet est tabou, quand toute une communauté est en danger, quand une pareille barbarie s’exprime et que l’impunité perdure, quand l’Europe – le continent qui finit par recueillir ces rescapés ou pleurer leurs cadavres – ignore tout ou presque de l’enfer dont ils viennent juste de sortir, nous estimons qu’il faut s’engager pour dévoiler ce qui est.

Le massacre des érythréens dans le désert du Sinaï est à notre sens l’une des plus grands drames humanitaires qui se déroule actuellement en Méditerranée. Et nous avons travaillé des mois durant pour pouvoir, tout simplement, filmer et en témoigner.

-

Delphine Deloget et Cécile Allegra

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s